Allier tourisme et sécurité

Allier tourisme et sécurité

Le tourisme en France a connu une certaine baisse en raison des récents attentats et menaces terroristes qui y ont sévi. Par conséquent, le gouvernement a décidé de prendre des mesures draconiennes afin d’allier tourisme et sécurité et de redonner envie, en particuliers aux étrangers, de faire un séjour en France.

terroristes.jpg

Etant donné que le secteur touristique est porteur et constitue une manne financière non négligeable, l’Etat s’est vu obligé de se plancher davantage sur les moyens à mettre en œuvre pour que tourisme et sécurité fassent bon ménage.

L’enveloppe financière dans l’opération tourisme et sécurité

Pour que tourisme et sécurité aillent de pair, le gouvernement prévoit des dispositions de taille. En effet, ce n’est pas moins de 15 millions d’euros qui sont alloués à la sécurité des visiteurs, notamment dans la capitale et ses environs immédiats.

tourisme-et-securite.jpg

Dorénavant, les importants sites touristiques, et surtout ceux qui ont subi de récentes attaques, sont équipés de caméras de surveillance, tandis que le système de surveillance d’environ 30 salles culturelles et des musées est renforcé. Pour faire face à la concurrence internationale, la France est contrainte d’apporter un tel soutien financier au volet tourisme et sécurité dans son territoire.

Tourisme et sécurité : d’autres mesures

Afin d’accentuer la volonté du gouvernement d’améliorer le secteur tourisme et sécurité, d’autres mesures concrètes sont prises. On peut parler de nouvelles bornes Parafe (passage accéléré par passeport biométrique) à Roissy et Orly qui facilitent les accès aux aéroports et évitent aux touristes les interminables contrôles de sécurité. Par ailleurs, une autre somme est réservée aux différentes campagnes de communication et au travail partiel, toujours en relation directe avec le tourisme et sécurité. Ceux qui travaillent dans l’hôtellerie et la restauration réclament aussi des plans de soutien à la sécurité de la part de l’Etat.